CHOPARD – Caroline’s Couture : Couture et Haute Joaillerie

Caroline Scheufele est pour moi une visionnaire, une femme engagée dans les domaines de l’art, l’horlogerie et le design avec une valorisation positive, la beauté du geste et la poésie des sens. Je partage sa vision de l’élégance. Je pense que nous pouvons partager notre vision du monde à travers nos croquis, nos créations et les objets que nous développons. Caroline Scheufele modernise la joaillerie et l’horlogerie. Et, je suis ravie de partager avec vous ses créations.

Caroline Scheufele est pour moi une visionnaire, une femme engagée dans les domaines de l’art, l’horlogerie et le design avec une valorisation positive, la beauté du geste et la poésie des sens. Je partage sa vision de l’élégance. Je pense que nous pouvons partager notre vision du monde à travers nos croquis, nos créations et les objets que nous développons. Caroline Scheufele modernise la joaillerie et l’horlogerie. Et, je suis ravie de partager avec vous ses créations.

Rachel Joulia-Helou, editor-in-chief AMILCAR MAGAZINE GROUP & THE RIGHT NUMBER MAGAZINE

Caroline’s Couture et Haute Joaillerie : la naissance d’un dialogue inédit

Créatrice virtuose dans les domaines de la joaillerie et de l’horlogerie, Caroline Scheufele ouvre un nouveau chapitre en tissant aujourd’hui une conversation entre le bijou et le vêtement. A l’occasion d’un défilé exclusif, présenté dans le cadre de la 76ème édition du Festival de Cannes, elle a imaginé une fabuleuse collection composée de 50 silhouettes couture.

Un vestiaire conçu pour faire vivre la mode et le bijou en parfaite harmonie. Des textures élaborées comme des sertissages, les plus délicates broderies tissées par des artisans d’art, une architecture textile pensée en symbiose totale avec la Haute Joaillerie, afin que le vêtement et le bijou rayonnent individuellement et s’éclairent mutuellement sur chaque silhouette. Résolument novatrice, la collection Caroline’s Couture l’est également dans sa démarche d’une mode pensée sur le temps long. Destinées à durer, les pièces de cette première collection n’ont pas pour vocation de briller une seule saison avant de tomber dans l’obsolescence. Elles pourront être commandées en tout temps, année après année, icônes aux proportions parfaites d’un vestiaire intemporel.

Des vêtements qui, à l’instar de la joaillerie, sont autant de coups de cœur que d’investissements durables, pensés pour accompagner les femmes vers un avenir raisonné, au sein duquel ce qui est aimé un jour peut l’être pour toujours.

Caroline Scheufele, une créatrice visionnaire

Caroline Scheufele, c’est avant tout une énergie, un style, un trait d’esprit.

Insatiable voyageuse, la coprésidente et directrice artistique de Chopard traverse le monde, un carnet de croquis à la main, posant son regard émerveillé sur toute la beauté du monde dont elle stylise, avec panache, les enchantements toujours renouvelés.

Une personnalité vibrante, joyeuse et charismatique qui donne de l’allure à chaque parcelle de l’existence. Au fil des collections de joaillerie et d’horlogerie qu’elle dessine, une question centrale s’est posée: comment conjuguer le bijou et le vêtement au sein d’une silhouette envisagée dans sa globalité ? Quelles proportions, quelle architecture, quelles matières, quelle gamme chromatique afin de pouvoir intégrer en pleine cohérence toutes les dimensions qui construisent une allure?

Couture et joaillerie en résonnance

Ce sont toutes ces équations que Caroline Scheufele avait à l’esprit lorsqu’elle a décidé d’étoffer très naturellement son expertise avec une collection couture, composée de 50 silhouettes pensées en cohérence avec les parures de la Red Carpet Collection. Elles seront présentées lors d’un défilé, pendant le 76e édition du Festival de Cannes. S’adjoignant le concours d’une équipe d’experts de la couture pour réaliser cette collection, Caroline Scheufele est l’épicentre vibrant de ce projet inédit. Articulant les codes de la mode et de la joaillerie autour d’un dialogue profondément fertile,Caroline’s Couture offre aux femmes la possibilité de construire leur tenue de manière parfaitement coordonnée.

«J’avais envie de créer une collection pour les femmes qui, comme moi, ont envie de s’habiller de manière entièrement alignée avec ce qu’elles sont aujourd’hui, explique CarolineScheufele.

Des amoureuses de la beauté, de la véritable beauté, c’est-à-dire Caroline’s Couture – 2/5 celle qui ne se démode jamais. L’élégance pure. Des vêtements qui puissent être chéris au fil du temps, reportés en de multiples circonstances et de mille et une manière, sans jamais perdre de leur valeur ni de leur pertinence. Une garde-robe à la manière d’une collection de bijoux, que le temps rend toujours plus précieux parce que des pans de vie les accompagnent et qu’ils charrient des expériences, des souvenirs, des moments mémorables. C’est cette approche joaillère que je voulais transposer au vêtement.»

Un processus de production durable

Pour cette première incursion sur le territoire de la mode, il était essentiel pour Caroline Scheufele – figure de proue en matière de développement durable –d’imaginer une démarche entièrement cohérente avec la position qu’elle défend sur l’échiquier du luxe. Si les principes même de l’industrie de la mode exigent de produire des vêtements voués à l’obsolescence programmée de manière systémique, de par le rythme des collections présentées quatre à dix fois par an par les maisons de mode, Caroline Scheufele adopte la même démarche que pour le bijou: se tourner vers les matériaux les plus nobles, développer des matières afin de créer des textures uniques et faire appel aux meilleurs artisans d’art. Une démarche extrêmement sélective, une manière de renouer avec une couture àl’ancienne dans le processus d’élaboration du vêtement, tout en ayant une approche stylistique d’une modernité absolue. Durable également, dans le désir d’ajuster très exactement la commande des tissus et leur intégration dans la collection: chaque mètre est utilisé afin qu’il y ait le moins de chute possible.

Les tissus, trame des rêves

Mousseline, taffetas, satin duchesse, cadys de soie, dentelles, une partie importante des tissus vient de chez Jakob Schlaepfer à Saint-Gall, cette manufacture suisse devenue une référence mondiale, et qui fournit la HauteCouture depuis ses débuts. Certains tissus sont également issus des ateliers Gentili Mosconi à Côme, notamment les jacquards unanimement plébiscités, travaillés et redessinés pour les besoins uniques de Caroline’s Couture. Les broderies sont quant à elles réalisées en Inde par les meilleurs artisans du Kalhath Institut, tissées de perles japonaises, les plus petites au monde. Un travail d’une patience rare – hommage au temps que seul l’artisanat d’art sait encore prendre. Chacun de ces effets de matière a été travaillé sur mesure pour la collection afin de mettre au point des textures à l’extraordinaire sophistication, en écho aux joyaux de la Red Carpet Collection élaborés au sein des ateliers Chopard, à Genève.

Une garde-robe pensée comme une bibliothèque

Mettre au point une collection charismatique, élaborée avec virtuosité – mais qui ait aussi l’élégance d’être au service de la parure joaillière afin de la mettre en majesté: ce fut le défi majeur de Caroline’s Couture. Si la gamme chromatique part du noir et blanc, elle propose de nombreuses échappées belles en écho à la palette des pierres précieuses. Quant à l’architecture du vêtement, elle offre un précieux soutien – par la grâce d’un ingénieux système de corset interne – à la posture du corps, un soutien indéfectible qui assure un port de tête souverain. Les broderies et différents ornements s’attachent à étoffer le bas de la silhouette à partir de la taille, laissant le buste plus limpide, tel un écrin pour les parures joaillières qui l’ornent. Des pièces singulières à combiner entre elles ou avec d’autres éléments du vestiaire féminin. A la manière d’une garde-robe conçue comme une bibliothèque, Caroline’s Couture rend plus mémorables les pans de vie qui s’écrivent autour de la silhouette, offrant à celles qui portent ces vêtements une confiance et un rayonnement ajusté, sur mesure, à toutes les femmes qu’elles décideront d’être.

L’institut Kalhath

A la tête de Chopard, Caroline Scheufele a toujours œuvré à créer un monde plus juste en veillant à agir selon des pratiques responsables d’un point de vue éthique, social et environnemental. Cette collection Couture n’aurait pu voir le jour sans être profondément ancrée dans ces valeurs humanistes.L’ensemble des broderies de Caroline’s Couture ont été réalisées parl’Institut Kalhath à Lucknow, au Nord de l’Inde, né en 2016 sous l’impulsion de Maximiliano Modesti.

«Lorsqu’on a la chance d’avoir une vie où tout vous sourit, il est juste de contribuer à sa mesure afin que d’autres puissent en profiter, et créer ainsi un cercle vertueux, souligne Caroline Scheufele. L’Institut Kalhath œuvre au renforcement des compétences des artisans, à la transmission de ce savoir-faire d’exception en Inde et à la mise en place de conditions cadres qui permettent aux artisans d’être rétribués à leur juste valeur, et ce sont exactement les démarches que nous avons mises en place depuis plusieurs années chez Chopard. »

CHOPARD

Plus d’informations : https://www.chopard.com/fr-fr

Chopard est une entreprise suisse d’horlogerie de luxe, joaillerie et accessoires fondée en 1860 par Louis-Ulysse Chopard. Le fondateur se concentre initialement sur la conception de montres de poche et de chronomètres de précision

Au fil de son histoire, Chopard a connu un développement spectaculaire. Réputée pour sa créativité, sa technologie de pointe et la virtuosité de ses Artisans, La Maison Chopard est devenue, sous l’impulsion de la famille Scheufele, une référence en matière de montres et bijoux suisse de luxe.

Voici mes dates coup de coeur qui symbolisent mes passions pour l’horlogerie, la joaillerie, l’automobile et mon attachement à l’éthique et aux valeurs.

Rachel Joulia-Helou, editor-in-chief AMILCAR MAGAZINE GROUP & THE RIGHT NUMBER MAGAZINE

1912

Karl Scheufele I remporte un grand succès commercial avec un système de clip spécial permettant d’attacher une montre de poche au poignet ou de la porter comme un collier. Breveté en 1912, ce système innovant au centre du bracelet permet de loger et de fixer solidement la montre entre deux “pattes”. Les femmes adoptent rapidement cette nouvelle façon de porter des bijoux.

1988 :

Karl-Friedrich Scheufele, qui partage la passion de son père pour les voitures de sport classiques, s’associe à la légendaire course des 1000 Miglia et lance la collection éponyme de montres sportives de luxe qui deviendra un succès.

1993 :

La création d’HAPPY SPORT, une montre qui symbolise l’élégance simple, un style sport chic pour tous les jours. La montre est la signature de Caroline Scheufele.

Rachel Joulia-Helou, editor-in-chief AMILCAR MAGAZINE GROUP & THE RIGHT NUMBER MAGAZINE

Caroline Scheufele conçoit une montre sportive en diamant basée sur le mariage inédit entre acier et diamants : Happy Sport. Avec sa montre à diamants mobiles virevoltant sur son cadran entre deux glaces saphir, elle devient rapidement un emblème du look “sport chic”.

1998 :

Chopard devient partenaire officiel du Festival international du film de Cannes, célébrant sa passion durable pour le cinéma chaque année avec la création de superbes modèles et la légendaire Palme d’Or, ainsi qu’en organisant des événements prestigieux dont un trophée pour les jeunes talents.

2013

En tant que Maison familiale consciente des défis sociaux et environnementaux auxquels l’industrie de l’horlogerie et de la joaillerie est confrontée, Chopard se lance en 2013 dans un Voyage vers le luxe durable, un engagement ambitieux à long terme motivé par un sentiment de profonde humilité et destiné à faire une différence positive dans l’industrie du luxe.

2016

Karl-Friedrich Scheufele lance l’une de ses plus innovantes montres à complication : la L.U.C Full Strike, une répétition minutes fabriquée en or éthique – lauréate de l’Aiguille d’Or du Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2017.

Crédits photos : © Chopard – Caroline’s Couture – Caroline Scheufele. Croquis: © 2023 Chopard – Caroline’s Couture – Caroline Scheufele.

AMILCAR MAGAZINE GROUP

SELECTIONS :

  • Rachel Joulia-Helou, editor-in-chief AMILCAR MAGAZINE GROUP & THE RIGHT NUMBER MAGAZINE

AMILCAR MAGAZINE to discover on Linktr.ee:    https://linktr.ee/amilcarmagazine

EDITORS:

  • Rachel Joulia-Helou, Editor-in-Chief AMILCAR MAGAZINE GROUP.
  • Alexandre Joulia, photographer and deputy editor-in-chief AMILCAR MAGAZINE GROUP.

AMILCAR MAGAZINE GROUP    :

SUBSCRIPTION Amilcar Magazine & THE RIGHT NUMBER MAGAZINE: 

CLUB AMILCAR GROUP:

EDITOR :

You May Also Like
Lire la suite 6

45 Times Square Hotel – Palladium Hotel Group | NEW-YORK

Situé à quelques mètres de Times Square, en plein coeur de Manhattan, l’hôtel 45 Times Square appartenant au groupe Rosp Corunna, l’entreprise familiale de Sandra Ortega, sera gérée par Palladium Hotel Group à partir de juin 2023.
Lire la suite
Lire la suite 6

JOSIE NATORI AUTOMNE 2023 COUTURE

Après avoir lancé Natori Lingerie en Europe au printemps 2023, Natori lance pour l’hiver prochain une capsule couture sous le label Josie Natori. Cette marque plébiscitée par les stars Américaines (Lady Gaga, Ariana Grande, Julia Garner l’ont déja adoptée) arrive en Europe ! 
Lire la suite
Lire la suite

LE CHEF JEAN IMBERT x L’HÔTEL MARTINEZ à Cannes

Le Chef a dévoilé le premier projet par le lancement de la « Plage du Martinez » lors de l’ouverture du 76ème Festival de Cannes, le 16 mai 2023. Hôtel légendaire inauguré en 1929, l’Hôtel Martinez, qui fait partie de The Unbound Collection by Hyatt, incarne la Riviera des Années Folles.
Lire la suite